MASTÈRE Manager d’affaires

MASTÈRE
MANAGER D'AFFAIRES

« Manager, c’est décider ce que produit l’entreprise, avec qui, comment, pour qui et dans quelles conditions. C’est assurer le développement général de l’entreprise,de ses activités et de ses produits. C’est dynamiser ses prestations par des orientations stratégiques, par le pilotage des résultats et par le management des équipes de terrain. »

durée du cursus

2 ans après le Bac +3
ou
1 an après un Bac+4

 

pré-requis

Bac +3

type de diplôme

Certification professionnelle “Manager d’Affaires” enregistrée au RNCP pour deux ans (N° Fiche 36502) sur décision du directeur de France Compétences suite à l’avis de la commission de la certification professionnelle du 31 Mai 2022, au niveau de qualification 7 avec effet jusqu’au 01/06/2024 – Code NSF 310, 312t, 313 – sous l’autorité et délivrée par MANITUDE.

Cette certification professionnelle est constituée de 6 blocs de compétences. Les blocs de compétences représentent une modalité d’accès modulaire et progressive à la certification, dans le cadre d’un parcours de formation ou d’un processus de VAE, ou d’une combinatoire de ces modalités d’accès

Focus sur...

En apprentissage durant les 2 années, vous allez mettre en application le savoir acquis durant les cours au sein de l’entreprise d’accueil et à travers la construction pédagogique innovante afin de transformer l’ensemble en compétences solides, tant sur les soft-skills que sur les hard-skills. Cette pédagogie repose sur une alchimie de projets notamment lors de la construction de votre business plan qui révélera en vous l’entrepreneur que vous êtes ou que vous allez devenir, de training game de commercialisation et de vente, de suivi client et de gestion de portefeuille client via des situations réelles dans lesquelles vous serez immergés, de ressources humaines et de management des équipes et des collaborateurs directs et indirects, de business game de pilotage d’entreprise où tous les aspects de l’animation d’une entreprise sont abordés, d’analyse stratégique et d’utilisation d’outils de développement d’un service ou d’une entreprise

PROGRAMME FORMATION

PREMIÈRE & DEUXIÈME ANNÉE

6 blocs de compétences visés

Bloc 1

Analyser et détecter des marchés porteurs

Rechercher et collecter des informations sur les secteurs d’activités relatifs aux clients pour définir le cadre de l’analyse, au moyen de sites & études, spécialisés en données, ou d’une étude réalisée sur mesure.

Recenser et analyser les facteurs du macroenvironnement (économiques, technologiques, démographiques, politiques …) pour mesurer les risques, détecter les opportunités et les marchés porteurs, en utilisant des sites et études spécialisées sur des données macro-environnement.

Recenser et analyser les facteurs du microenvironnement (clients, concurrents, intermédiaires commerciaux, partenaires, etc.) pour mesurer les risques, détecter les opportunités et les marchés porteurs, au moyen d’une étude de marché.

Réaliser un benchmark sur un secteur d’activité ou une entreprise pour concevoir une offre traduisant le positionnement de son client et répondant aux besoins du marché, en mobilisant des outils et techniques dédiées (analyse SWOT, etc.).

Préparer une stratégie de prospection d’affaires en étudiant la cible client pour définir la valeur ajoutée à lui apporter (en mobilisant des outils d’analyse spécifiques ou en sollicitant des cabinets spécialisés).

Analyser le marché des entreprises cible et de leurs influences sur le macro-environnement et le microenvironnement, en mobilisant des outils spécifiques d’analyse de marché en ligne (données quantitatives / qualitatives), tels que les outils Google, Digimond, Qualtrics, etc.

Bloc 2

Préparer et réaliser la prospection

Préparer sa prospection en qualifiant son fichier de prospection et en organisant la session d’appel afin d’augmenter la prise de rendez-vous, en utilisant son CRM ou des outils en ligne de prospection commerciale (Linkedin Sales Navigator, etc.).

Préparer son appel en prenant en compte les questions et les objections possibles de la part du prospect en construisant une accroche adaptée au prospect (au moyen d’une grille / un support d’entretien préétabli).

Prendre contact avec le prospect afin de décrocher un rendez-vous en appliquant les techniques et la structure de l’appel.

Identifier sa stratégie de social seller pour réussir ses objectifs en prenant en compte les moyens mis à disposition et le temps disponible.

Réaliser sa prospection sur les réseaux sociaux en reflétant le positionnement de son entreprise pour générer la confiance de ses prospects et déclencher le rendez-vous.

Mesurer sa stratégie de social seller, afin d’en mesurer l’efficacité, en utilisant les outils digitaux d’analyse des réseaux sociaux utilisés.

Bloc 3

Mettre en oeuvre la stratégie commerciale

Mener l’entretien de découverte en s’appuyant sur son expertise et un questionnement personnalisé afin de rechercher et comprendre les enjeux du client.

Réaliser un rendez-vous avec le prospect à distance en maîtrisant les outils de visioconférence et sa communication pour être impactant et créer la relation avec son interlocuteur.

S’approprier les enjeux stratégiques de l’entreprise (économiques, financiers, éco-développementaux, RSE, etc.) pour préparer des scénarios d’amélioration, des performances globales de l’entreprise au moyen des informations récoltées lors de l’entretien de découverte et des différents supports présentant les axes de développement stratégique de l’entreprise. (Études, rapports, etc.).

Préparer, animer et débriefer une réunion de qualification avec le consultant/expert interne pour valider les composantes du projet (aspects techniques, durée du projet) adressées au client. La réunion sera animée avec des outils classiques en présentiel (diaporama, etc.), ou en visioconférence.

Qualifier une offre de service en démontrant l’adéquation de l’offre avec les attentes du client et valoriser le retour sur investissement du projet, pour convaincre le client de signer la proposition.

Conduire un débriefing en s’appuyant sur des éléments très factuels ou le feedback en s’appuyant sur le ressenti pour faire progresser le consultant et valider les composantes du projet adressées au client.

Préparer et élaborer une proposition commerciale pour aborder la négociation, via les données récoltées lors des rendez-vous précédents.

Négocier (présenter et argumenter) les conditions d’intervention de l’affaire pour contractualiser l’offre sans dégrader la solution du client et la rentabilité financière de l’intervention, via un style de négociation, une communication et un choix de tactiques adaptées

Conclure la vente en rassurant le prospect par sa communication verbale et non-verbale et par l’utilisation des techniques de closing adaptées.

Obtenir des recommandations actives (contacts prospects) en vue de conquérir de nouveaux clients, par sa capacité à être droit au but et par l’utilisation de questions spécifiques

Evaluer le retour sur investissement (RSI – ROI) selon les critères objectifs du client pour s’assurer de la bonne réalisation du projet et de la satisfaction du client, via des réunions d’avancement régulier (Lancement, suivi et fin de projet).

Suivre les prestations tout au long du projet et s’assurer qu’elles sont conformes au contrat et aux attentes du client en le sollicitant pour l’impliquer dans un processus d’amélioration continue par des échanges physiques ou en visioconférence réguliers.

Gérer les insatisfactions clients en obtenant des informations concrètes sur la situation pour faire un diagnostic et permettre de dénouer les conflits.

Bloc 4

Recruter et intégrer des talents

Définir le profil du candidat en dressant la liste des activités et les compétences requises (technique et comportementale) pour bien orienter les recherches au moyen de grilles de compétences et fiches de postes.

Sélectionner le process permettant d’aller rechercher des critères concrets à partir des compétences.

Rédiger l’annonce et déterminer le mode de recherche en appréhendant les différentes sources de recrutement permettant une recherche efficace et optimisée, via des outils de sourcing.

Créer et mettre en avant la marque employeur, afin de l’utiliser comme outil de marketing RH et de conforter les candidat(e)s à travailler dans l’entreprise.

Présélectionner les candidatures pour établir une première sélection par le traitement des CV, au moyen d’une grille pré-établie

Motiver le candidat à rejoindre l’entreprise en mettant en avant l’importance du poste dans l’organisation, la stratégie de l’entreprise et la marque employeur

Conduire l’entretien de recrutement en utilisant les techniques et outils permettant de cibler l’adéquation entre le profil recherché et celui du candidat.

Concrétiser le recrutement par la signature du contrat en éliminant les doutes et en mesurant la motivation du candidat à intégrer l’entreprise.

Réussir l’accueil du nouveau collaborateur en préparant son arrivée au sein de la structure, au moyen du plan d’intégration de l’entreprise.

Intégrer un salarié en situation de handicap en respectant la réglementation et en prenant en compte son nouveau collaborateur.

Intégrer le nouveau collaborateur auprès des équipes afin de sécuriser son intégration et son recrutement au moyen de techniques de « onboarding ».

Bloc 5

Mettre en oeuvre un management opérationnel

Choisir un mode de management adapté pour favoriser l’agilité et la capacité d’adaptation au sein de l’équipe.

Animer des réunions de lancement, suivi et fin de projet pour permettre une communication opérationnelle fluide et efficace afin de fixer les premiers jalons du projet (les réunions sont animées soit en présentiel, soit via des outils distanciels).

Conduire des entretiens avec les collaborateurs pour évaluer le travail et la motivation d’un consultant et pour maintenir leur adhésion et motivation, en utilisant différentes techniques d’entretien et des grilles d’entretien.

Gérer des situations difficiles (gestion de conflits – périodes sous tension, changement, annonce non partagée ou difficile, recadrage, entretien disciplinaire…) pour maintenir un climat positif et favorable à la réussite du centre de profit.

Connaître le cadre réglementaire (télétravail, nomadisme, etc.), le cadre légal, (aménagement de l’espace, outil de connexion téléphone, informatique) et la responsabilité du manager vis-à-vis de ses équipes.

Définir et structurer un mode de fonctionnement du management à distance de son équipe en prenant en compte les activités et les tâches des collaborateurs selon leur degré d’autonomie et leur niveau de responsabilité afin d’harmoniser les méthodes de travail et de clarifier les rôles de chacun au sein de l’organisation.

Mettre en oeuvre du management à distance en compartimentant l'activité managériale à distance (déléguer, motiver, faire le point, créer, entretenir du lien, fixer des objectifs, etc.) permettant à la fois de proposer du télétravail sans perdre la relation managériale avec ses équipes.

Anticiper et affronter toutes sortes de situations de crise interne à l’entreprise et externe lié à l’environnement (exemple crise sanitaire, économique, militaire).

Analyser la situation dite de crise et ses conséquences à court, moyen et long terme, tout en gérant son stress et celui de ses collaborateurs pour surmonter la crise.

Décider avec ses équipes de l’action à mener par un diagnostic et la mise en place de solutions innovantes.

Mobiliser et fédérer les collaborateurs par un management agile permettant la mise en place des moyens sélectionnés et se préparer à sortir de la crise

Bloc 6

Piloter l'activité d'un centre de profit

Élaborer un plan d’actions de la performance opérationnelle pour donner un cadre et optimiser le temps, au moyen d’un outil de pilotage de l’activité et d’indicateurs de performance opérationnelle.

Utiliser des outils de pilotage de l’activité par affectation des consultants pour avoir une visibilité de la situation des contrats en cours, au moyen d’un CRM.

Utiliser des outils de priorisation et des actions à conduire pour optimiser la rentabilité, au moyen du CRM et de tableaux de bord de suivi d’activité.

Évaluer la rentabilité de son centre de profit par l’utilisation d’outils de management de la performance financière pour définir et mettre en oeuvre la stratégie financière de la structure, au moyen d’indicateurs spécifiques

COÛT DE LA FORMATION
en savoir plus

Financement par un organisme extérieur : pour tout renseignement concernant les tarifs, se rapprocher du Secrétarait au 03.20.70.06.06

Pour les titres RNCP, il est possible de valider un ou plusieurs blocs de compétences valables à vie.

MASTÈRE MANAGER D'AFFAIRES

MÉTIERS VISÉS

Directeur Commercial
Responsable d'agence
Responsable d'unité
Chef d'Entreprise

SAS IPAM / EcoSup 17 rue des Ursulines – 59200 TOURCOING – SIRET 513 766 246 000 13
Association EcoSup 17 place Charles et Albert Roussel – 59200 TOURCOING – SIRET 402 970 511 000 18
Établissement d’enseignement supérieur technique privé.
Copyright. ©2022EcoSupCampus. Tous droits réservés.